Stratégie

La qualité de vie au travail au cœur de la stratégie RH de L’Oréal


Capital humain
Download PDF

Bertrand de Senneville, Directeur Général des Relations Sociales du Groupe L’Oréal, a fait de la qualité de vie au travail une priorité, en mettant tout en œuvre pour que les collaborateurs soient épanouis. Sa stratégie en matière de Qualité de Vie au Travail (QVT).

La QVT dans l’éprouvette d’Eugène Schueller

 

« La Qualité de Vie au Travail a toujours été une priorité du Groupe » commence Bertrand de Senneville, qui rappelle que le fondateur et chimiste Eugène Schueller avait un souci de l’homme qu’il a transmis à François Dalle, puis aux autres dirigeants. « Monsieur Schueller avait coutume de dire « qu’une entreprise, ce ne sont pas des machines, mais des hommes, des hommes, des hommes ». Le Directeur Général des Relations Sociales prend l’exemple des congés de maternité : « avant même les premières législations sur la prise en compte des femmes qui allaitent pendant leur maternité, L’Oréal avec le « congé Schueller » a mis en place, dès les années 60, un mois de repos supplémentaire » entièrement rémunéré.

« Un Advisory Board regroupe des spécialistes du bien-être au travail »

Aujourd’hui, la QVT est l’un des quatre axes du programme Share & Care du Groupe déployé en 2014. Aux côtés des axes Protect (protection sociale), Care (santé), Balance (conciliation vie pro/vie perso), elle est l’une des quatre priorités RH du Groupe. « Derrière cette démarche, nous souhaitons coller aux nouvelles aspirations des employés et, bien sûr, fidéliser et attirer les talents ». Pour élaborer les actions QVT appropriées, L’Oréal a interrogé les pays et mis en place un « Advisory Board » qui regroupe des spécialistes, des cinq continents, du bien-être au travail. «  Ils nous apportent un regard extérieur et font des critiques constructives afin que nous allions dans le bon sens ».

Environnement, management, ambiance : les piliers QVT du Groupe

 

La politique QVT de L’Oréal se répartit en trois grands piliers : « Enjoy your Environnement »,  « Enjoy your Work » et « Enjoy a Positive Mindset ». Le premier pilier, « Enjoy your Environnement », insiste sur l’importance de l’environnement de travail : bureaux et services proposés aux collaborateurs. A ce titre, un programme spécifique pour l’Ile de France « Vision » définit un cadre commun pour l’ensemble des bureaux du Groupe, dont les maîtres mots sont ouverture, espaces collaboratifs, technologie et services contribuant à la balance vie pro/vie perso. « En France, l’emblème de ce programme est notre nouveau site RIO/CCZ (Recherche & Innovation et Opérations) qui vient d’ouvrir à Clichy et dont les premiers retours sont très positifs ». Un projet qui rentre dans une dynamique de centralisation des sites en Ile de France souhaité par Jean-Paul Agon, puisqu’il s’est monté en même temps que deux autres sites : So France, regroupant les quatre divisions du marché français, et Seine 62, englobant les Divisions Internationales des Affaires Sélectives.

« Nous multiplions les initiatives pour créer un esprit de corps »

Le deuxième pilier QVT, « Enjoy your Work », promeut un accompagnement des équipes vers un management plus efficace, se basant sur un management par  objectifs et résultats plutôt que sur le  management présentiel. « La journée « classique » 9h30-19h00 n’a plus vraiment de sens aujourd’hui : nombreux sont ceux qui préfèrent aménager eux-mêmes leur planning en fonction de leurs contraintes. Nous devons pouvoir répondre à cela ». Le Groupe travaille aussi beaucoup sur la formation des managers, notamment sur l’appréhension et la gestion du stress. Enfin, le troisième pilier, « Enjoy a Positive Mindset », concerne tout ce qui tourne autour de l’ambiance de travail. « Des apéros entre collègues à la journée de bénévolat internationale Citizen Day, en passant par les summer parties réunissant les équipes autour d’un barbecue, nous multiplions les initiatives pour créer un esprit de corps ». Résultat attendu ? Des collaborateurs plus équilibrés, plus heureux… et plus engagés !

Un cadre commun pour un déploiement global

 

Les initiatives lancées au siège parisien de L’Oréal traversent bien sûr les frontières hexagonales. « Nous définissons un cadre QVT commun que les pays sont ensuite libres d’adapter à leur spécificités » insiste Bertrand de Senneville. Une démarche qui n’est pas sans rappeler la stratégie commerciale d’universalisation du Groupe, qui consiste à adapter aux besoins spécifiques locaux des produits conçus « au plus près des consommateurs ».

Pour l’instant, à en croire les premiers retours, les collaborateurs sont enthousiastes et se disent bluffés par le niveau et la qualité des services proposés dans les différents sites du Groupe. Parmi eux, les nouveaux bureaux de Hudson Yards brillent d’un éclat particulier. Situés en plein cœur de Manhattan, ils veulent incarner le dynamisme et la créativité entrepreneuriale de L’Oréal USA. Espaces collaboratifs, lumière naturelle, tri-sélectif et salles de réalité virtuelle : tout est fait pour que les employés se sentent bien, dans un environnement résolument moderne, écologique et connecté au reste du monde. « Les actions QVT de L’Oréal sont même étudiées par l’Organisation Internationale du Travail afin de voir comment les multinationales peuvent contribuer à un développement sain et durable à l’échelle mondiale ».

Recevez tous les mois le Monthly Digest sur une actualité du Groupe.