Transformation

Michèle Verschoore : un ouvrage inédit sur la peau des hommes


Consommation
Download PDF

Michèle Verschoore est directeur médical  de la Recherche et Innovation L’Oréal. Médecin dermatologue, spécialisée en esthétique et cosmétologie, elle publie un « guide pratique de la beauté au masculin », la nouvelle bible dédiée à la beauté et à la santé de la peau et des cheveux des hommes.

Rendre les hommes experts de leur corps

« Aujourd’hui, les hommes sont de plus en plus exigeants sur leur apparence et souhaitent, quel que soit leur idéal de beauté, se présenter sous une forme la plus fidèle à leurs attentes de style et de bonne santé cutanée. J’ai écrit ce livre pour répondre à ces attentes spécifiques, en appréhendant les différents types de problématiques cutanées. Il se présente sous la forme d’un guide pratique, précédé d’une partie connaissance historique, culturelle, scientifique et technologique » commence  le Docteur Verschoore. Publié chez Odile Jacob, son ouvrage, qui sortira le 20 janvier, a pour ambition de donner aux hommes les moyens de mieux connaitre leur type de peau et de cheveux et de diffuser les bases scientifiques qui vont les guider dans le choix de leurs produits de beauté, et des  stratégies de soins adaptées. « Si les femmes trouvent aisément dans les magazines féminins et maintenant sur les blogs d’abondantes informations les tenant au courant des innovations beauté et soin, les hommes ont, jusqu’à très récemment, été  peu exposés  aux dernières avancées de la science à l’origine des cosmétiques masculins et à la compréhension des conseils pour une peau et des cheveux en pleine santé ».

« Faire  que chaque homme soit acteur de sa beauté »

Né de ce constat,  l’ouvrage s’intéresse donc à l’ensemble des préoccupations cosmétiques : le soin de la barbe, le choix d’un déodorant, le type de crème de soin visage qui convient, la santé des cheveux et du cuir chevelu, sans oublier la prévention des rides et le soin des cernes. Il  fournit des conseils pour chacun. Soutenue par les preuves scientifiques d’efficacité perçue par les consommateurs, le Docteur Verschoore a élaboré cette bible scientifique et médicale grâce à de nombreux échanges avec les équipes de la recherche de L’Oréal, avec ses confrères et consœurs dermatologues et chirurgiens esthétiques chez lesquels la fréquentation par des patients masculins est en plein essor. Dans la partie « guide pratique » sont donnés des exemples de produits disponibles sur le marché français, fruits de discussions avec les équipes des marques masculines du groupe (L’Oréal Men Expert, Mennen,  Biotherm, Vichy, MagicShave etc.), ainsi que  des informations sur d’autres produits masculins de référence. Confrontée  en recherche et dans son activité clinique aux peaux  du monde, le docteur  livre  un éclairage sur  leur diversité, donnant des  conseils adaptés à chaque homme, quels que soient sa culture, son type de peau, de barbe ou de cheveux. « Je souhaitais avec cet ouvrage faire  que chaque homme soit acteur de sa beauté, en pleine conscience des dernières innovations scientifiques et technologiques ». Pour que chaque lecteur puisse devenir  l’expert du soin et du maintien de sa beauté, il est ainsi guidé par une série de questions diagnostic.

La science de la peau masculine décortiquée : l’homme est-il une femme comme les autres ?

« Non, l’homme a une physiologie cutanée qui lui est propre  avec des modifications spécifiques » continue la dermatologue. Sa peau est plus sensible, plus vascularisée, plus sombre en général que celle de la femme. Même si sa peau est plus épaisse, elle se fragilise sous les agressions quasi quotidiennes du rasage. Elle vieillit aussi différemment, avec des rides plus profondes, du fait de son épaisseur, et une hétérogénéité pigmentaire plus marquée, liée à une moindre protection solaire. Pour ces problématiques, des solutions existent : soins quotidiens hydratants, anti-rides, protection solaire sont conseillées pour chaque type de peau. Pour les cheveux, il y a aussi des caractéristiques typiquement masculines, la calvitie débutant sur les zones des golfes du front  ou sur le sommet du cuir chevelu, alors que chez la femme la perte de cheveux est diffuse sur tout le cuir chevelu. Encore un cas où chacun doit être orienté vers les produits et les stratégies adéquates. Cet effort pédagogique est très utile, surtout dans une logique de prévention. En effet, les rituels de beauté  masculine ne visaient jusqu’alors que l’hygiène avec les  déodorants, les shampoings et les produits de rasage.  « Si l’on prend l’exemple du rasage, nous avons démontré qu’une bonne préparation de la barbe est indispensable : elle doit être parfaitement hydratée afin de réduire le stress mécanique du rasoir et éviter les réactions d’inflammation ». La recherche continue aussi à développer des techniques d’évaluation originales. A titre d’exemple, la dermatologue cite une nouvelle méthode tribo-acoustique utilisant un signal sonore, qui permet dorénavant de sélectionner les meilleurs adoucissants contenus dans les gels pour barbe de trois jours. Dans d’autres registres, pour prévenir et traiter les boutons de rasage, ou pour atténuer les rides et les taches du visage, il y a des solutions simples et efficaces. « Chaque période de la vie est marquée par les stigmates de l’âge : la perte des cheveux dès la trentaine, les premières rides  à la quarantaine et ensuite les cernes et l’embonpoint. Pour chacune de ces étapes de vie, les solutions de prévention et de traitement s’appuient sur le bon usage de  cosmétiques : leur  rôle est essentiel dans cette prise en charge ».

« La beauté au masculin est devenue un sujet mondial au 21ème siècle ».

Selon le Docteur Vershoore, la prise de conscience d’une démarche de soin chez les hommes est probablement liée à l’augmentation de l’espérance de vie (78 ans pour les hommes en France), et à la volonté de montrer aux autres une apparence dynamique, en bonne santé. Après avoir été sacralisée par les Grecs et les Egyptiens dans l’antiquité, le corps de l’homme a été négligé au profit d’un bel esprit dans nos civilisations occidentales. En Asie en revanche, il n’a eu de cesse d’être soigné et mis en valeur. Ce renouveau de la prise en charge de la beauté masculine en Occident est probablement et en partie sous influence asiatique, les Japonais et les Coréens offrant un formidable modèle de beauté, accessible à tous dans un monde globalisé. « La beauté au masculin est devenue un sujet mondial au 21ème siècle ».

L’innovation cosmétique de L’Oréal pour les hommes

C’est en croisant une connaissance fine des consommateurs du monde entier et les avancées de la connaissance scientifique  que L’Oréal innove, avec un apport inégalé de ses laboratoires, installés dans les 5 grandes régions du monde. Mieux connaître le consommateur, ses usages et ses attentes, et améliorer la connaissance de la peau et des cheveux des hommes, sont la clé. « Cela permet de répondre de façon pertinente aux préoccupations beauté des hommes et de convaincre les plus réticents ». C’est ainsi que la cosmétique au masculin du leader mondial de la beauté se développe aujourd’hui. Les crèmes hydratantes, les soins anti-âge et les traitements pour cheveux sont les trois grandes préoccupations remontées par les études de consommation et sur lesquelles la recherche travaille. « L’effort de nos équipes R&D s’est aussi porté aussi sur des textures et des  galéniques plus légères, sous forme de gels transparents, de crèmes fluides invisibles dès l’application et donc plus appréciées par les hommes ».

« Mon ambition, à travers ce livre, est d’amener les hommes vers  les méthodes cosmétiques de soins et d’hygiène  qui leur sont adaptées, mais aussi de décrire celles qui sont accessibles chez le médecin spécialiste, telles que les procédures esthétiques et la chirurgie lorsque des solutions plus drastiques sont nécessaires. C’est en fertilisant le terrain scientifique des consommateurs que nous souhaitons lever tous les freins au bon usage de cosmétiques parfaitement adaptés, et contribuer au  bien-être  de chaque homme, tout au long de la vie  ».

Recevez tous les mois le Monthly Digest sur une actualité du Groupe.