Transformation

Skin Active : comment formuler une gamme visage efficace à base de 96% d’ingrédients naturels


Innovation
Download PDF

Responsable des laboratoires Skincare de Garnier, Florence L’Alloret a travaillé pendant plus de deux ans sur la conception et la mise au point de Skin Active, une toute nouvelle gamme de produits de soins de la peau constituée à 96% d’ingrédients naturels. Quelques mois après son lancement, elle nous explique comment elle et son équipe sont parvenues à ce niveau inédit de performance. Récit.

Concevoir la gamme la plus naturelle et efficace possible : un challenge colossal

 

Officiellement lancée en juillet 2017, Skin Active, une gamme de soins nettoyants à destination de tous types de peau – « Miel » pour les peaux sèches, « Rose » pour les peaux sensibles, « Aloé » pour les peaux normales ou « Thé Vert » pour les peaux grasses – est le fruit d’un long travail. « Quand nous avons commencé à développer cette gamme, nous avions un challenge à relever : atteindre la composition la plus élevée possible d’ingrédients naturels en conservant un niveau d’efficacité digne de nos standards. Un défi colossal en matière de coûts, de recherche et de ressources disponibles ! », explique Florence L’Alloret.

Pour le relever, la responsable de laboratoire et son équipe se sont appuyés sur deux piliers. Le premier est le choix attentif des ingrédients nécessaires à la qualité du produit. « Pour chacun des modules, nous avons choisi des actifs connus et « starifiés » pour atteindre le niveau de performance et de sensorialité attendus. » Le second est la sélection rigoureuse des matières premières selon leur origine et leur mode de fabrication. « Pour chacune d’entre elles, nous avons défini un indice de naturalité, calculé en combinant un indice d’origine – une plante ou un minéral – et un indice de dénaturation caractérisant le niveau de transformation de la matière première. Cet indice est partagé avec chacun de nos fournisseurs pour nous assurer que nos exigences soient respectées. » Résultat ? « Cette charte d’engagements nous permet de réaliser des compositions simples, sans ingrédients inutiles et sans que nous n’ayons à faire de compromis en matière de qualité ou d’efficacité ! »

EASY@LAB : une modélisation mathématique révolutionnaire pour des formules optimales

 

Une fois les matières premières choisies, le défi est de concevoir les meilleures formules en laboratoire. « L’idée est d’obtenir les formules optimales en partant de nombreux actifs et ingrédients. Le tout dans un délai relativement court ! Comment trouver la formule optimale en quelques mois seulement ? »

Pour y arriver, Florence et ses équipes ont misé sur les grands moyens en utilisant la méthodologie EASY@LAB. Fondée sur des techniques de simulation, cet outil ultra-novateur permet d’identifier de façon rapide et exhaustive la composition optimale d’une formule. « A partir d’un nombre limité de compositions définies en laboratoires, il nous permet d’en modéliser quelques milliers et d’étudier leurs comportements. » Ces simulations aident ainsi les équipes à gagner un temps précieux : « On peut travailler à partir d’une trentaine de formules alors que dans un processus classique, on aurait dû en concevoir plus d’une centaine nous-même, ce qui équivaut à des mois de travail supplémentaire ! ». Les données expérimentales générées par cette simulation mathématique peuvent ensuite être exploitées selon différents cahiers de charge. « On regarde attentivement les données en fonction des objectifs de chaque formule. Dans le cas des gels moussants, par exemple, nous avons considéré la turbidité*, l’homogénéité, la viscosité et, bien sûr, le prix ». La formulation elle-même est ensuite réalisée avec des outils modernes en laboratoire : « Toujours dans le cas des gels moussants, nous avons utilisé un speed mixeur et une centrifugeuse asymétrique. » Bilan ? « En un peu moins de six mois en laboratoire, nous avons pu définir les compositions optimales pour chacune de nos formules. »

Performance validée par des tests in vivo et des « blind tests » auprès des consommateurs

 

Une fois les formules testées et évaluées en laboratoire, il reste à évaluer leur performance par les consommateurs directement. Dans cette logique, des tests in vivo ont été réalisés auprès de différentes catégories d’utilisateurs. « Nous avons mené une batterie de tests pour chacun de leurs besoins. Par exemple, les produits du module « Aloé » sont testés par des consommateurs ayant une peau dite « normale » tandis que les produits du module « Rose » sont testés par ceux ayant une peau sensible. » Pendant environ quatre semaines, les consommateurs utilisent quotidiennement le produit chez eux avant de répondre à diverses questions allant de la qualité du produit à l’intention d’achat. « Nos experts les ont interrogés sur les résultats qu’ils observaient, leur satisfaction, leur ressenti concernant l’odeur, la texture, l’aspect glissant et doux du produit et, bien sûr, s’ils avaient envie de l’acheter. » Pour s’assurer de leur potentiel sur le marché, les experts ont également demandé à certains consommateurs de tester les produits « en aveugle » pour se faire une idée de leur compétitivité. « Nous avons donné à certains d’entre eux nos formules ainsi que celles de nos concurrents dans des packagings blancs afin qu’ils ne puissent pas discerner les produits entre eux. L’idée était ainsi de voir si nos produits avaient une valeur ajoutée effective par rapport aux autres déjà existants. »

96% d’ingrédients naturels, 100% de transparence  

 

Dernière étape : trouver le ton adapté pour raconter l’histoire de ces produits. Florence et deux experts et son équipe ont décidé d’être le plus clair et le plus pédagogique possible. « Plutôt que de lister les ingrédients sur les packagings, nous avons décidé d’aller plus loin en présentant chacun d’entre eux en détail. Pour chaque matière première nous expliquons ainsi de quel végétal ou de quel minéral elle est issue et dans quelles conditions elle le fut. » De même, la présence de chaque ingrédient non naturel est expliquée et justifiée de façon détaillée : « Certaines matières premières parfois non naturelles sont indispensables pour la stabilité de la formule, sa texture, son odeur. Notre parti pris fut de l’expliquer clairement aux consommateurs quitte à décevoir certains utopistes. »

Un accueil « cinq étoiles » par les consommateurs et les blogueurs

 

L’ensemble du travail mené a porté ses fruits. Avec 96% d’ingrédients d’origine naturelle, les produits Skin Active représentent une innovation de taille pour la marque. « C’est une véritable réussite pour nous d’avoir conçu des formules alliant ce pourcentage d’ingrédients naturels et ce degré d’efficacité. » Du point de vue du public, les résultats sont également au rendez-vous dans la dizaine de pays européen où la gamme a été lancée. « Au-delà des résultats d’un point de vue business, nous recevons d’excellents retours de la part des consommateurs et des blogueurs : le positionnement autour du naturel est parfaitement compris, et l’efficacité au rendez-vous ! » Et Florence L’Alloret de conclure : « Sur les sites spécialisés où nous sommes présents, la gamme de produits est noté cinq étoiles et reçoit des critiques unanimes ! Une belle récompense et une excellente raison de retourner en laboratoire ! »

*turbidité : caractère plus ou moins trouble d’un liquide

Recevez tous les mois le Monthly Digest sur une actualité du Groupe.